Côte d’Ivoire – Education Nationale: 63 élèves auteurs de troubles, transférés dans un centre de « redressement disciplinaire »

By | Published | Aucun commentaire

Au moins 63 élèves, auteurs de violences liées aux congés anticipés dans leurs établissements, ont été transférés au centre de service civique de Bimbresso pour un ‘’redressement disciplinaire’’, peut-on lire sur le site abidjannet qui cite les services du ministère de la Jeunesse. Les élèves ont passé noël dans ce centre car arrivés dans la nuit du 23 au 24 décembre, selon le site.

Le gouvernement ivoirien a décidé de jouer la carte de la fermeté face aux troubles semés par des élèves dans leurs écoles. Ces élèves selon le journal en ligne seront instruits au respect de l’ordre et de la discipline et feront des travaux d’utilité publique. Dès leur arrivée, ils ont été soumis à des visites médicales et seront accompagnés, tout le long de leurs séjours, par des psychologues, ajoute le site qui précise une autre mesure stricte. Ces élèves sont interdits de visite durant les deux semaines qu’ils passeront dans ce centre.

Sur les images publiées sur les réseaux sociaux, les élèves en redressement sont soumis à des épreuves de discipline, têtes rasées, couchés sur le ventre, vêtus de tricot vert assorti de short noir. Les instructeurs leur badigeonnent la tête d’un produit et chantent pour exprimer le regret de leurs actes.

La ministre de l’Education Mariatou Koné a fait savoir que ces jeunes élèves de plusieurs établissements scolaires ont été “Identifiés et interpellés et des sanctions allant de l’exclusion temporaire à la radiation du système éducatif ivoirien sont prévues.

“Les parents des élèves responsables des dégâts matériels assureront les frais de réhabilitation des établissements concernés” soutient-elle.

Lamine Traoré

Photos: gouvernement ivoirien