Koudougou : 20 jeunes formés sur le genre et les violences basées sur le Genre (VBG) – Burkina Labaali+ Tv

Mme YAMEOGO Simporé Esther, Présidente des OSC de la région du Centre-Ouest | M. Abdoulaye OUÉDRAOGO, Directeur Régional du Genre et de la famille | TIENDREBEOGO Gilbert, Sociologue, Travailleur social

Une vingtaine de jeunes ont bénéficié d’une formation sur le genre et les violences basées sur le genre (VBG) du 22 juillet au 24 juillet 2022 à Koudougou. Avoir des notions sur le genre et connaître les instruments de lutte contre les VBG, c’est la principale motivation des participants à s’inscrire à cette session de formation.

Selon les organisateurs de cette formation, l’initiative est née du constat fait face à la multiplication des cas de VBG et le contexte sécuritaire du pays. «Quand on regarde le contexte sécuritaire dans notre pays et le niveau d’intervention des acteurs, cela nous a tous interpellé sur la nécessité de renforcer la capacité de ces acteurs pour qu’ils puissent intervenir efficacement sur le terrain» explique M. TIENDREBEOGO Gilbert, Sociologue, Travailleur social, Expert Senior en développement social, opération humanitaire et d’urgence et question de genre. Il a été assisté par des formateurs expérimentés dans le domaine.

M. TIENDREBEOGO Gilbert, PCO et Formateur principal

La cérémonie d’ouverture a été faite en présence de M. Abdoulaye OUÉDRAOGO, Directeur Régional du Genre et de la famille, chargé des affaires courantes de la région du Centre-Ouest. Pour lui, cette formation rentre en droite ligne avec les missions du ministère et que c’est normal qu’ils viennent encourager les acteurs, «Comme l’État n’a pas les moyens pour tout couvrir, il a autorisé les acteurs privés et les OSC à oeuvrer aussi dans ce sens» a-t-il justifié. La thématique choisi par les initiateurs a aussi suscité l’intérêt des OSC en témoigne la présence de la Présidente des OSC de la région du Centre-Ouest, Mme YAMEOGO Simporé Esther à cette cérémonie.

Trois jours durant, les participants ont été outillés sur le concept genre, les violences Basées sur le genre (VBG) et les instruments de lutte, la Prise En Charge des survivant-e-s des cas et le counseling en VBG.

Participants issus de plusieurs villes du Burkina Faso

Au sortir de la formation, les participants ont confié avoir beaucoup appris. «Cette formation m’est d’une grande utilité car au delà de me permettre de savoir faire valoir mes compétences dans les projets en enrichissant mon CV, moi même mon comportement va beaucoup changé dans mon foyer et mon entourage» témoignage A. TRAORÉ venu de Léo pour assister à la formation. Mme KABRÉ, Assistante administrative dans une structure de la place a elle aussi effectué le déplacement depuis Ouagadougou pour suivre cette importante formation et elle est sorti bien éclairer sur les concepts des VBG, «En toute sincérité, je sors totalement satisfaite de cette formation, quand j’entendais parler de genre, je pensais que c’est uniquement la violence faites aux filles et aux femmes, mais à présent j’ai compris que les VBG concerne toutes les couches sociales hommes, femmes et enfants»

Le clap de fin de la session a été fait en présence de l’honorable Saïdou KOANDA, Président du Conseil Régional de la Jeunesse du Centre-Ouest. Il n’a pas manqué de souligner combien «il est important pour les acteurs de ce domaine de mieux s’outiller pour mener le combat car l’égalité genre, c’est le combat de notre génération» conclua-t-il.

Photo de famille

Les organisateurs, M. TIENDREBEOGO et ses assistants formateurs aguerris dans le domaine du genre, BAMBARA Pauline et TAPSOBA Madi s’inscrivent également dans la logique de suivre et d’accompagner les participants après la formation pour l’obtention des stages et le suivi sur le terrain mais aussi relancer d’autres sessions de formations dans plusieurs villes du pays.