Technologie : Une trentaine de jeunes initiés aux métiers du digital.

By | Published | Un commentaire
Participants

Une trentaine de jeunes ont été initiés aux métiers du digital du 16 et au 18 juin 2022 à Koudougou. L’initiative est de Burkina Labaali+ (média en ligne spécialisée dans la communication digitale), en collaboration avec SILMA sas (une entreprise informatique spécialisée dans la conception d’outils numériques).

Découvrir les nouvelles opportunités qu’offre internet à travers le marketing digital, c’est la principale motivation qui a poussé les participants à s’inscrire à cette session de formation. «Je veux apprendre à utiliser les RS pour me rapprocher de mes fans et vendre mon image...» a lancé, dès l’ouverture de la formation, Adissa Nabi, un des participants et par ailleurs Artiste musicienne.

Ousmane DICKO, Formateur

Selon les initiateurs de cette formation, l’objectif est d’outiller les participants sur les métiers du digital qui regorge de beaucoup de potentialités, mais beaucoup ignorent et ne l’exploitent pas à fond. «Il est bien possible d’utiliser le digital non seulement pour booster ses activités mais aussi d’apprendre et faire des recherches de façon plus efficace, et même en un mois ou plus, il est impossible de tout apprendre, mais nous avons préparer quelques fondamentaux à partager avec les apprenants» a précisé Roland Tougma, Formateur et Directeur Général de SILMA sas.Pendant 72H les participants ont pu s’approprier des fondamentaux du marketing digital et bénéficier des astuces incontournables pour booster leurs activités à travers le digital. Ils ont été outillés sur les enjeux du marketing digital, le comminity management, les bonnes techniques de vente en ligne, la gestion des pages réseaux sociaux des entreprises, des associations, des artistes, des personnalités publiques et bien plus.

Au sortir de la formation, les participants ont confié avoir beaucoup appris. « Avant même que la formation ne finisse on a changé notre manière de présenter nos produits sur les réseaux sociaux, et même notre entourage a senti le changement» témoignage S. O. à la fin de la formation. «Aujourd’hui nous vendons de façon professionnelle sur internet, nous ne sommes plus des vendeurs ambulants sur le net» dit S. I. en rigolant.Il faut rappeler que cette formation a été possible grâce à l’accompagnement de l’honorable Saïdou KOANDA, Président du Conseil Régional de la Jeunesse du Centre-Ouest, qui y voit une manière de réduire le chômage au sein de la jeunesse.

Participants

Les organisateurs s’inscrivent également dans la logique de suivre et d’accompagner les participants après la formation pour la mise en oeuvre de leur projet mais de relancer d’autres sessions de formations.

Ousmane DICKO (burkinalabaali.com)

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.